La santé des intestins : fini les ballonnements ! Ces facteurs ont un impact sur l’intestin !

Femme assise sur le canapé, avec une posture voûtée et des douleurs abdominales.

 

Des sujets comme le syndrome du côlon irritable, les ballonnements et les brûlures d’estomac ne font pas partie de nos conversations préférées, mais il est important de se familiariser avec votre propre intestin et ses fonctions complexes. Dans cet article de blog, vous découvrirez comment vous pouvez désormais prendre en main votre santé intestinale et ainsi améliorer votre bien-être général.

 

C’EST POURQUOI L’INTESTIN EST AU CŒUR DE VOTRE SANTÉ

Il y a des milliards de micro-organismes dans nos intestins, qui contrôlent tous les processus vitaux de notre corps et forment notre flore intestinale. C’est là que la nourriture est décomposée et utilisée. C'est ici que se décide quels nutriments vont où, et tout ce qui n’est pas absorbé se retrouve expulsé. Des vitamines et des hormones sont produites et de l’énergie est fournie pour tous les processus corporels. 

 

InnoNature Cure Intestinale


Cure Intestinale Inno

✔ Effet holistique pour une fonction intestinale normale

✔ Haute biodisponibilité

 ✔ 100 % naturel, végan et sans cruauté animale (certifié PETA)

VOIR LE PRODUIT

 

L’hormone du bonheur, la sérotonine, par exemple, se forme également dans les intestins, c’est pourquoi votre santé intestinale peut avoir un impact significatif sur votre humeur.

La santé de la peau, les niveaux d’énergie en général et les performances pâtissent également si les intestins ne sont pas bien équilibrés.

Votre santé intestinale devrait être une préoccupation importante au profit de tout le système immunitaire.

 

INTESTIN ET SYSTÈME IMMUNITAIRE : LA DÉFENSE VENUE DE L’INTÉRIEUR

Une alimentation saine et riche en vitamines est l’un des aspects les plus importants lorsqu’il s’agit de renforcer naturellement le système immunitaire. Tous les nutriments que nous absorbons sont utilisés et rendus disponibles dans nos intestins.

80 % de nos cellules immunitaires se trouvent dans l’intestin, c’est pourquoi il doit être considéré comme le centre du système de défense de l’organisme. S’il y a trop peu de bactéries intestinales bénéfiques, la flore intestinale est déséquilibrée et le corps devient plus sensible, par exemple en développant des maladies infectieuses, des allergies, des maladies de la peau ou une inflammation. 

 

Une femme se mouche avec un mouchoir. Elle est recouverte d'une couverture parce qu'elle a froid.

 

Comme vous pouvez le voir, la santé intestinale est très importante pour le bien-être général.

Heureusement, notre santé intestinale peut être entretenue à merveille, si nous optimisons notre alimentation et notre mode de vie général sur certains points pour rééquilibrer les bactéries intestinales.

 

CERVEAU INTESTINAL : COMMENT LE MENTAL JOUE SUR L’INTESTIN

Avez-vous déjà entendu parler du « cerveau intestinal » ? Cela décrit un réseau très spécifique de nerfs dans notre région gastro-intestinale, dans lequel la digestion est coordonnée. On y décide quels nutriments et vitamines doivent être absorbés ou excrétés par les aliments.

 

Graphique montrant le cerveau et à côté le tractus gastro-intestinal. Le graphique illustre la relation entre l'humeur et la santé intestinale.

 

Cette région est en échange intense avec le cerveau via l’axe intestin-cerveau. Ici, on y filtre ce qui est utile ou nuisible. Du coup, des signaux comme la douleur ou la nausée sont envoyés au cerveau.

 

L’intestin a un impact sur le cerveau et l’humeur 

La collaboration étroite entre l’estomac et le cerveau explique également le lien entre votre bien-être, ou votre humeur et votre santé intestinale. Par exemple, un syndrome du côlon irritable est un signe évident que la communication entre l’intestin et le cerveau est un peu perturbée. Davantage de signaux de douleur sont envoyés au cerveau, ce qui vous rend mal à l’aise et moins disposé à rester performant.

De plus, une grande partie de l’hormone du bonheur, la sérotonine, se forme dans nos intestins. Si votre santé intestinale n’est pas équilibrée, vous le remarquerez certainement dans votre humeur.

 

5 FACTEURS QUI ONT UN IMPACT NÉGATIF SUR VOTRE SANTÉ INTESTINALE

Il existe un certain nombre d’influences environnementales telles que la pollution de l’air ou la qualité de l’eau potable qui peuvent affecter nos intestins et donc notre santé. Vous connaissez sans doute quelques-uns de ces facteurs très importants. Vous pouvez en partie influencer cela vous-même : 

 

1. Antibiotiques

Les antibiotiques servent à inhiber ou à tuer les maladies infectieuses bactériennes dans l’organisme. À première vue, cela peut sembler judicieux. Cependant, il y a le gros inconvénient qu’ils tuent également toutes les bactéries qui sont bonnes pour la santé.

 

InnoNature Corail Marin Sango


Capsules de Corail Sango

✔Apport naturel de magnésium et de calcium  

 ✔ Haute biodisponibilité  

 ✔ 100% naturel, vegan et sans cruauté animale (certifié PETA)

VOIR LE PRODUIT

2. Préparations hormonales et médicaments 

D’abord et surtout, la pilule contraceptive. En effet, les hormones artificielles qu’elles contiennent agissent comme de la nourriture pour les levures nocives. On en retrouve en grand nombre dans l’intestin et cela provoque toute une série de symptômes tels que les flatulences, les crampes douloureuses et la sensation de satiété. 

 

Plusieurs paquets de pilules contraceptives orange se trouvent sur un calendrier

 

Dans l’idéal, les bactéries bénéfiques se chargent de créer un équilibre. Cependant, comme la pilule est prise régulièrement et donc un fardeau constant, il devient de plus en plus difficile pour les intestins de se régénérer. 

De plus, des études ont montré que les femmes qui prennent des contraceptifs oraux ont un risque accru de développer des maladies intestinales chroniques telles que la maladie de Crohn.

 

Les médicaments en général exercent une pression sur le foie, ce qui inhibe la production de bile. Elle joue un rôle important dans la décomposition des aliments pendant la digestion. Trop peu de bile peut entraîner de la constipation, des ballonnements et des gaz constants. 

 

3. Stimulants comme le sucre et l’alcool

Ce que nous mangeons a un impact énorme sur notre santé intestinale. Tout ce que nous mettons dans notre bouche passe par notre tractus gastro-intestinal, est décomposé et utilisé ou bien excrété. Ainsi, tout ce que l’on ingère laisse une trace dans le corps. Étant donné que l’intestin a un rôle décisif pour notre système immunitaire, il est conseillé de manger en respectant l’intestin autant que possible. Nous expliquons ci-dessous dans l’article quels aliments sont bons pour les intestins.

 

À présent, nous aimerions dénoncer le pire ennemi de notre santé intestinale : le sucre !

Le sucre est l’aliment préféré des champignons nuisibles, dont certains vivent dans votre intestin – et ils ne résistent pas à tout ce qui est sucré. Une flore intestinale saine peut elle-même réguler un excès de sucre à court terme. Trop de sucreries, cependant, signifient que les bactéries intestinales bénéfiques ne peuvent plus suivre, ce qui peut engendrer des douleurs et des maladies à long terme.

Les substances addictives, telles que la nicotine et l’alcool, exercent également une forte pression sur vos intestins, car elles sont également décomposées par le foie et altèrent ainsi la production de bile.

 

4. Stress

Vous avez peut-être entendu parler du syndrome du côlon irritable. Des symptômes gênants tels que les ballonnements, les brûlures d’estomac, les flatulences et la constipation peuvent souvent être attribués à cela. Cependant, dans la plupart des cas, il n’y a pas de facteur physique déclenchant pertinent. Par conséquent, un syndrome du côlon irritable est souvent associé à du stress ou à une pression psychologique.

 

Le stress émotionnel peut avoir un impact significatif sur notre corps et notre bien-être. Les intestins, littéralement au centre et au milieu de notre corps, sont bien sûr particulièrement touchés.

Les hormones de stress activent les cellules nerveuses et immunitaires de la paroi intestinale, ce qui peut entraîner des crampes. Un signal de douleur est envoyé au cerveau et une sensation de malaise général se propage. Ce signal est envoyé par ce qu’on appelle le cerveau abdominal. Mais on y reviendra plus tard dans cet article.

Pour le bien de votre santé intestinale, surveillez aussi votre équilibre psychologique.

 

5. Trop peu d’activité

Le manque d’exercice conduit également à une réduction des selles et cela est gênant pour maintenir une fonction intestinale équilibrée.

L’exercice régulier active également les muscles intestinaux, ce qui stimule l’activité intestinale globale. 

De petites promenades après avoir mangé ou de légers massages abdominaux sont parfaits sur une courte période. À long terme, les sports comme le jogging et le vélo sont très bons.

 

NETTOYAGE INTESTINAL 

Dans la première étape d’une cure intestinale, un nettoyage intestinal est effectué afin d’éliminer toutes les toxines ou déchets de l’intestin. La flore intestinale est alors reconstruite, ce qui nécessite des probiotiques. Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui sont avérés bénéfiques pour la santé. Les probiotiques comprennent également des bactéries lactiques, qui sont particulièrement importantes pour la santé de votre flore intestinale et vaginale. Pour ce faire, l’apport de préparations naturelles est recommandé.

 

Le nettoyage intestinal consiste à rééquilibrer les intestins et la flore intestinale. Ceci est recommandé, par exemple, après un traitement antibiotique.

 

DES INTESTINS SAINS GRÂCE À UNE ALIMENTATION SAINE ?

Nous vous en avons déjà parlé : votre alimentation est directement liée à votre santé intestinale. En cas de malnutrition, la flore intestinale souffre, car elle manque alors d’importantes vitamines, fibres et minéraux ainsi que les acides, dont vos intestins, ont un besoin si crucial.

 

Une femme aux jambes croisées a un bol de salade verte, d'avocat et de roquette devant elle. Elle tient une fourchette dans le bol.

 

DÉTOX DES INTESTINS : COMMENT ÇA MARCHE ?

La santé commence dans l’intestin. C’est pourquoi nous devons prendre nos intestins particulièrement au sérieux. Si nous mangeons trop d’aliments nocifs, à un moment donné, nos intestins ne seront plus en mesure de suivre leur propre hygiène ; davantage de déchets et de toxines se forment, ce qui peut restreindre considérablement l’activité intestinale générale. Cela provoque non seulement des troubles aigus et localisés tels que des ballonnements permanents, mais entraîne également une augmentation des taux d’inflammation et favorise ainsi les maladies.

Donc, pour remettre votre travail intestinal sur de bons rails, il faut absolument vous pencher sur les possibilités d’un nettoyage du côlon. Après l’assainissement, il est important d’adapter votre alimentation de manière à ce qu’elle serve de source d’énergie idoine à votre intestin et qu'elle la soutienne.

Julia rit et écrit quelque chose dans un cahier

Quand on parle de détox, un nettoyage intestinal est la solution évidente. Il constitue souvent la base d’une cure de désintoxication et doit être envisagé notamment en cas d’affections chroniques. Ensuite, une reconstruction de la flore intestinale est particulièrement importante afin de renforcer la muqueuse intestinale de fond en comble.

Mais tout le monde n’a pas besoin de faire un nettoyage du côlon dans la minute. Pourquoi ? Parce que vous pouvez avoir une influence positive sur votre flore intestinale avec votre alimentation. Nous vous montrons les aliments les plus précieux pour un intestin en bonne santé.

 

MANGEZ SAINEMENT : CES ALIMENTS SONT BONS POUR VOTRE SANTÉ INTESTINALE

L’alimentation constitue la base d’un intestin en bonne santé. Le régime alcalin s'est avérée particulièrement bénéfique pour la santé.

Si le régime alimentaire est riche en aliments alcalins et que le niveau de stress émotionnel est équilibré, le corps peut maintenir son taux naturel en pH. Cela permet d’obtenir un état de santé fondamentalement positif et les symptômes tels que les brûlures d’estomac, les nausées, les flatulences et autres se retrouveront reléguées au passé

InnoNature Vitamine C


Capsules de Vitamine C naturelles

✔ Soutien naturel de votre système immunitaire 

 ✔ Haute biodisponibilité 

 ✔ 100% naturel, végétalien et sans cruauté (certifié PETA)

VOIR LE PRODUIT

Les aliments particulièrement alcalins et qui devraient constituer 80 % de l’alimentation quotidienne sont donc les fruits et légumes ainsi que les germes. Les aliments d’origine animale, en revanche, comptent parmi les générateurs d’acide les plus puissants. Même les produits (finis) hautement transformés industriellement, ainsi que le sucre raffiné, la farine blanche, la caféine et la nicotine laissent des résidus extrêmement acides dans l’organisme.

 

Julia rit et coupe des légumes

Une alimentation vegan est particulièrement pertinente pour une guérison. Les aliments d’origine animale sont en effet en tête de liste des acides. Cela déséquilibre les intestins. S’il y a moins d’acides, cela soulage toute la digestion et évite la constipation.

 

Il est très important pour votre santé intestinale que vous buviez suffisamment. Rien ne vaut l’eau ou la tisane sans sucre pour cela.

 

Conseil : buvez de l’eau chaude plus souvent, car elle est plus facile à digérer. 


Certains aliments sont particulièrement adaptés à la constitution d’une flore intestinale saine. 

 

Yaourt

Tout comme le kéfir et similaires, le yaourt contient naturellement de précieuses bactéries lactiques.

 

Celles-ci prennent soin de la muqueuse intestinale en stabilisant le milieu légèrement acide. Le faible pH inhibe la croissance des bactéries indésirables. Parallèlement, les bactéries lactiques produisent des vitamines utiles et forment des substances qui combattent les agents pathogènes. Plus il y a de bactéries lactiques, moins il y a de place pour les pathogènes sur la muqueuse intestinale. 

 

Soit dit en passant, même dans le cadre d’un régime vegan, vous n’avez pas à vous passer de cette source extrêmement utile : les bactéries lactiques sont également contenues dans le yaourt de soja ou à la noix de coco, car elles se trouvent simplement dans l’air et ne nécessitent pas de vecteur animal.  

 

Choucroute

Là aussi, on retrouve un grand nombre de précieuses bactéries lactiques. Dans la production de choucroute, elles garantissent que la fermentation transforme le chou en un légume aigre, ce qui modifie le goût et la consistance. C’est ce qui fait que l’on peut la conserver plus longtemps.

 

Table marbrée sur laquelle se trouve un bol de choucroute bleu clair. A côté se trouvent du chou blanc, des baies de genévrier et des feuilles de laurier.

 

Avec la choucroute, cependant, il est nécessaire qu’elle n’ait pas été cuite pendant le processus de fabrication, car cela tuerait nos précieuses bactéries. Ainsi, lorsque vous l’achetez, assurez-vous que le chou est fermenté ou fermenté à l’acide lactique. 

Si vous préférez la version plus épicée : le kimchi est son homologue coréen et a les mêmes effets positifs.

 

Graines

Les graines de lin, comme les graines de chia et les cosses de graines de psyllium, sont des glucides à longue chaîne. Ces glucides complexes ont généralement un effet positif sur l’organisme, car ils assurent une sensation de satiété plus durable, maintiennent la glycémie à un niveau constant pendant longtemps et stimulent également la digestion.

 

une cuillère en bois avec des graines de lin se trouve sur un fond blanc.

 

Cela est dû en partie aux fibres alimentaires contenues. Les fibres alimentaires sont des composants alimentaires d’origine végétale qui arrivent au gros intestin sans être digérés. Elles gonflent et prennent du volume, ce qui agit contre la constipation et nettoie en même temps le tube digestif.

 

Vinaigre de cidre

L’acide acétique contenu stimule votre digestion. Votre salivation est stimulée, ce qui favorise l’activité gastrique et intestinale. Le vinaigre de cidre a un effet antibactérien et vous apporte également de nombreuses vitamines, oligo-éléments et minéraux.

 

Infusion (aux herbes)

Les plantes médicinales ou les herbes peuvent aider à garder les intestins en bonne santé. Cela est dû, par exemple, aux substances amères contenues dans de nombreuses plantes. Ces substances amères stimulent la production de salive, de suc gastrique et de bile, ce qui conduit à une meilleure digestion en général. De plus, certaines herbes contiennent également des tanins, qui aident à nettoyer la muqueuse intestinale en liant les polluants et en favorisant leur élimination. Les herbes sont idéales si vous souffrez du syndrome du côlon irritable ou de flatulences, par exemple. Les huiles essentielles contenues ont un effet antispasmodique et peuvent soulager la douleur.

 

Diverses herbes telles que la menthe, le basilic et le thym sont suspendues individuellement sur des rubans de jute sur une ligne.

 

Ces tisanes sont particulièrement bonnes pour la santé :

  • Menthe poivrée 
  • Cumin 
  • Fenouil 
  • Anis

 

EN BREF : VOTRE CHECKLIST POUR UN INTESTIN EN BONNE SANTÉ 

Infographie en vert clair sur "Ces aliments font des merveilles pour votre santé intestinale"

 

Ce que vous pouvez entreprendre pour un intestin sain :

Surveillez votre alimentation 
  • Évitez autant que possible les aliments transformés.  
  • Réduisez votre consommation de sucre.  
  • Buvez suffisamment. 

Évitez le stress
  • L’intestin et le cerveau sont étroitement liés et échangent intensément. 
  • Les déficiences dans la région gastro-intestinale sont envoyées directement au cerveau via le cerveau abdominal et déclenchent une sensation générale de mal-être à partir de là. 

Faites suffisamment d’exercice 
  • L’exercice régulier stimule les intestins parce que les muscles des intestins se mettent en marche. 

Détoxifiez votre corps 
  • Libérez vos intestins des déchets et des toxines de temps en temps. 
  • Une cure intestinale spéciale, combinée à la stimulation des bactéries bénéfiques dans l'intestin, s’y prête. 

SUPERALIMENT CURE INTESTINALE INNO 

Cure Intestinale Inno sur un plateau en bois marron avec des citrons verts et des raisins

 

Afin de maintenir l’équilibre de vos intestins et de prendre soin de vous, certains nutriments sont importants. Les fibres alimentaires, par exemple, sont des atouts uniques lorsqu’il s’agit de cette tâche. L’inuline native de chicorée contribue à un bon fonctionnement de l’intestin en augmentant la fréquence des selles. Les effets positifs se manifestent avec une prise quotidienne de 12 g d’inuline de chicorée, ce qui correspond à la consommation recommandée.

 

✔ Effet holistique : l’inuline native de chicorée contribue au bon fonctionnement de l’intestin en augmentant la fréquence des selles. 

✔ Biodisponibilité élevée grâce à la densité particulièrement élevée et disponible de manière optimale des nutriments précieux 

✔ Composé à 100 % d'ingrédients d'origine naturelle, végane et sans cruauté animale 

✔ Fabriqué en Allemagne 

✔ Pour chaque produit InnoNature acheté, un repas scolaire sera offert à un enfant en Afrique (Burundi). 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

Retour au blog