Un déséquilibre hormonal ? Voici comment rééquilibrer vos hormones !

Aufgeschnittene rote Zwiebel.

Nous sommes toutes et tous conscient·es que nos hormones jouent un rôle important. Un équilibre hormonal fait partie des choses qui déterminent notre santé. Mais comment pouvons-nous réguler notre équilibre hormonal et prévenir un déséquilibre hormonal ? L'alimentation joue-t-elle un rôle sur nos hormones ?

Nous avons résumé dans cet article comment équilibrer nos hormones, quels sont les aliments importants pour cela et quelles sont les particularités pour nous les femmes.

CONTENU

Quelles sont les hormones et comment agissent-elles ?

QUELLES SONT LES HORMONES ET COMMENT AGISSENT-ELLES ?

Il est difficile de mesurer la quantité d'hormones réellement produite et sécrétée par notre corps. 

Notre corps regorge d'hormones qui, en tant que messagers, sont responsables de la régulation de mécanismes corporels tels que le métabolisme, la pression artérielle et les fonctions sexuelles. Notre équilibre hormonal se compose de toutes ces différentes hormones.

Il est difficile de savoir combien d'hormones il y a réellement. Environ 50 hormones sont produites dans les glandes respectives, mais ce n'est pas tout. En effet, ces 50 hormones donnent sans cesse naissance à de nouvelles variantes. Il n'est donc pas étonnant qu'un déséquilibre hormonal ne soit pas rare au vu de cette multitude.

Nous avons examiné de près quelques hormones et fonctions particulières qui sont en rapport avec la santé des femmes, le niveau d'énergie et l'humeur :

1. La progestérone

Cette hormone dite "du corps jaune" est responsable, avec les œstrogènes, de la formation de la muqueuse utérine au cours de la 3e phase du cycle menstruel de la femme.

De plus, la progestérone est considérée comme "l'hormone calmante", car lorsqu'elle est métabolisée, elle a un effet apaisant sur l'organisme. Toutefois, si ce processus n'a pas lieu, cela se répercute sur l'humeur. Des dépressions et de fortes variations d'humeur peuvent survenir.

Gouttes de Gattilier.

Gouttes de Gattilier bio

✔  Effet holistique pour le bien-être avant et pendant le cycle menstruel.

✔ Haute biodisponibilité.

✔ Naturel, végan et sans cruauté animale (certifié PETA).

2. L'œstrogène

Tout comme la progestérone, cette hormone sexuelle féminine est produite dans les ovaires. Pendant la première phase du cycle - la phase folliculaire - le taux d'œstrogènes augmente également, ce qui entraîne souvent une bonne humeur. Les œstrogènes peuvent stimuler l'esprit et entraîner de véritables pics de motivation. En cas de manque d'œstrogènes, la baisse de moral se manifeste.

3. La testostérone

La testostérone est connue par la plupart d'entre nous comme l'hormone sexuelle masculine, mais elle joue également un rôle important pour le corps féminin. Elle est produite par les ovaires et favorise la croissance musculaire. Elle a également une influence sur la fixation saine de la graisse corporelle. Chez les femmes, elle assure une bonne libido et favorise une attitude globalement positive face à la vie. Une carence passe souvent inaperçue, car nous, les femmes, ne tenons souvent pas compte de cette hormone.

Capsules de Fer.

Capsules de Fer naturelles

✔ Effet holistique pour la réduction de la fatigue et le système immunitaire. 

✔ Hautement biodisponible.

 Naturel, végan et sans cruauté animale (certifié PETA).

4. L'ocytocine

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de "l'hormone des câlins" ? Il s'agit de l'ocytocine. Celle-ci est produite dans l'hypothalamus, une partie du cerveau, et est libérée par exemple lors des rapports sexuels. Ce faisant, elle lie le couple. D'un point de vue biologique, ce lien sert à la reproduction - mais nous le percevons plutôt comme un sentiment de confiance. Un manque important et persistant est donc également associé à un manque de confiance dans les relations. 

L'ocytocine joue également un rôle important dans la relation mère-enfant : l'hormone a un effet apaisant sur le bébé allaité. Une carence permanente ou une pathologie en lien avec cette hormone peuvent, selon des études, entraîner une diminution de la capacité d'empathie.

Un bébé et sa mère.

CES ORGANES JOUENT UN RÔLE IMPORTANT DANS VOTRE ÉQUILIBRE HORMONAL

Pour nous, les femmes, les ovaires jouent un rôle très particulier dans la production d'hormones. Mais outre les ovaires, d'autres organes jouent un rôle important dans la production d'hormones :

Le cerveau

Les hormones suivantes sont par exemple produites dans l'hypophyse et l'hypothalamus :

  • L'ocytocine
  • L'hormone de croissance (GH)
  • L'hormone lutéinisante (LH), qui joue un rôle important dans le cycle menstruel féminin

Le pancréas

L'hormone la plus connue qui est produite dans le "pancréas" est :

  • L'insuline

La thyroïde

Les hormones thyroïdiennes comprennent :   

  • La T3 (triiodothyronine) et la T4 (thyroxine) 
  • La Calcitonine
La thyroide d'une femme.

Les glandes surrénales

Ce petit organe, composé du cortex et de la médullosurrénale, est l'une des principales glandes endocrines. C'est de cette glande que proviennent principalement les hormones du stress :

  • L'adrénaline et la noradrénaline
  • Le cortisol

C'est également là qu'est produit :

  • La dopamine

L’intestin

L'intestin produit en grande partie une hormone particulièrement importante pour le sentiment de bonheur :

  •  La sérotonine
Une grafique des organes.

Mais nous sommes loin de citer tous les organes qui jouent un rôle dans la production d'hormones. De plus, les hormones ne sont pas toujours produites à un seul endroit. Les compositions hormonales, parfois très complexes, dépendent de l'interaction de plusieurs organes et mécanismes corporels fonctionnels.

QU'EST-CE QUI DÉSÉQUILIBRE LES HORMONES ? 

Certains facteurs de la vie quotidienne peuvent avoir une influence sur les hormones. Par exemple, notre rythme jour/nuit est contrôlé par des hormones qui réagissent à leur tour à la lumière et à l'obscurité. Mais il existe aussi des facteurs non naturels qui peuvent avoir une influence plutôt défavorable sur l'équilibre hormonal.

La pilule et les autres perturbateurs endocriniens

La prise de la pilule contraceptive s'apparente en fait à une thérapie hormonale - et ce, souvent, même sur un organisme parfaitement sain. Cela signifie que votre production naturelle d'hormones est paralysée et remplacée par des hormones artificielles. Vous souhaitez en savoir plus sur la pilule ou son arrêt ? N'hésitez pas à consulter notre article de blog sur le sujet.

Les effets secondaires qui se répercutent globalement sur votre bien-être ne se font pas attendre et, au plus tard après l'arrêt de la pilule, ils frappent de nombreuses femmes comme un coup de massue :

  • Cycle irrégulier

  • Saignements entre les règles
  • Détérioration de l'aspect de la peau 
  • Épuisement 
  • Sautes d'humeur

Outre la pilule contraceptive, il existe d'autres médicaments qui peuvent avoir une influence sur notre équilibre hormonal naturel. Un équilibre hormonal perturbé suite à la prise d'un médicament est souvent à l'origine des effets secondaires suivants :

  • Troubles du sommeil et fatigue  

  • Troubles de la libido
  • Tristesse et dépression 

De tels effets secondaires peuvent, surtout à long terme, constituer un problème pour votre bien-être et vos performances physiques.

La carence en vitamine (D3)

Les vitamines et les nutriments jouent un rôle important dans le bon fonctionnement et la santé de l'organisme. L'iode est par exemple nécessaire à la production d'hormones thyroïdiennes. Le zinc contribue à un métabolisme normal dans de nombreux domaines - et donc également au métabolisme hormonal.

Les vitamines et les oligo-éléments sont donc nécessaires à la production d'hormones et à leur régulation. La vitamine D3 joue un rôle particulier à cet égard, car il s'agit en fait d'un précurseur d'hormone (pour en savoir plus sur la vitamine D3, consultez notre article de blog.

Vitamine D3.

Vitamine D3 en gouttes

✔ Effet holistique pour le système immunitaire. 

✔ Haute biodisponibilité.

✔ 100 % végane, naturel et sans cruauté animale (certifié PETA).

Le stress

La plupart d'entre vous pourront le confirmer : les émotions ont une influence directe sur notre santé.

Mais les émotions ont également un impact sur notre corps en dehors de notre perception directe. Le stress, la colère, la rage et la peur - toutes ces émotions nous font sécréter davantage d'hormones de stress comme l'adrénaline et le cortisol. C'est d'abord un processus tout à fait normal et, du point de vue de l'évolution, c'est une bonne chose, car cette sécrétion nous permet de réagir rapidement en cas de danger.

Mais si la situation ne se calme pas ou si les phases de détente sont trop courtes, cela a un effet négatif sur l'ensemble de l'équilibre hormonal. Le taux élevé d'hormones de stress nuit par exemple à la production d'œstrogènes et de testostérone, les hormones sexuelles. C'est pourquoi stress et sexe vont rarement de pair. Le cortisol est d'ailleurs aussi l'antagoniste de la mélatonine, notre hormone du sommeil. Un excès de cortisol diminue donc la production de mélatonine.

L'alimentation

L'alimentation est particulièrement importante pour votre équilibre hormonal, car elle fournit les vitamines et les oligo-éléments nécessaires, comme l'iode par exemple, pour les hormones thyroïdiennes. Sans ces nutriments, certaines hormones ne peuvent pas être produites en quantité suffisante.

Une alimentation déséquilibrée et pauvre en nutriments peut donc aussi être liée à une mauvaise humeur, car votre corps manque tout simplement d'hormones du bonheur. D'ailleurs, les fringales peuvent également avoir une cause hormonale.

L'influence de l'environnement

De nombreux objets, aliments et crèmes que nous utilisons quotidiennement contiennent des substances nocives. Elles interfèrent avec le système hormonal naturel et donc avec l'ensemble du métabolisme. Ces polluants hormonaux peuvent ainsi provoquer des troubles du développement chez les enfants et un fort déséquilibre hormonal - avec pour conséquence des maladies de toutes sortes.

Vous devriez faire particulièrement attention à ces polluants :

  • Les pesticides 
  • Les plastifiants (dans les bouteilles en plastique, etc.) 
  • Le revêtement intérieur des boîtes de conserve (bisphénol A)
  • Les parabens (dans les produits cosmétiques)
La crème.

Une fois de plus, vous devriez regarder de très près et bien vous informer sur les choses que vous utilisez quotidiennement. Pour tout ce que vous ne pouvez pas fabriquer vous-même, des labels de qualité ou une mention claire de tous les ingrédients contenus peuvent vous orienter.

LES SYMPTÔMES D'UN DÉSÉQUILIBRE HORMONAL ?

Les conséquences d'un déséquilibre hormonal sont multiples et ne sont pas toujours clairement identifiables. Ce n'est pas étonnant vu l'éventail de tâches complexes que nos hormones ont à accomplir.

Quels sont les symptômes typiques lorsque votre équilibre hormonal est perturbé ?

Symptomes d'un déséquilibre hormonal.
  • Cycle menstruel irrégulier
  • Dépression  
  • Perte de cheveux

  • Infertilité 
  • Problèmes digestifs

  • Poids changeant (malgré un comportement alimentaire inchangé)

POSSIBILITÉS D’ÉQUILIBRER VOS HORMONES

L'équilibre hormonal peut être soutenu de manière naturelle. Si vous connaissez déjà les facteurs de votre vie qui ont un impact potentiel sur vos hormones, cela vous sera d'autant plus facile. Nous vous proposons néanmoins 5 pistes que vous pouvez examiner de plus près.

1. L'alimentation

Une bonne alimentation équilibrée peut aider à équilibrer vos hormones. Votre santé intestinale est particulièrement importante à cet égard, car c'est dans l'intestin que toutes les vitamines, les nutriments et les hormones sont mis à disposition et distribués. Pour en savoir plus sur le lien entre vos intestins et vos hormones, consultez notre blog post sur la santé des intestins.

Julia à la cuisine.

De nombreux aliments contiennent des hormones végétales qui ressemblent en partie fortement à celles produites par le corps et qui peuvent donc également avoir un effet de soutien :

Les céréales et pseudo-céréales : 

  • Avoine, sarrasin, amarante 

Les noix et graines :

  • Cacahuètes, noisettes, pistaches, amandes, graines de tournesol
  • graines de lin, sésame

Les herbes et épices :

  • Moutarde, alchémille, onagre, achillée, sauge, gattilier, millepertuis
  • Ail, cresson de jardin, raifort

Les fruits :

  • ananas, bananes, mûres, abricots, dattes, figues, grenade, cerises griottes, papaye, noix de coco 

Les légumes :

  • Petits pois, concombres, carottes, pommes de terre, pois chiches, courge, céleri, haricots mungo, lentilles.

D'un point de vue ayurvédique, il peut également y avoir un déséquilibre des hormones. La raison en est souvent un mode de vie et une alimentation déséquilibrée qui vous mettent sous pression et provoquent du stress. Un stress accru provoque un déséquilibre des doshas.

2. L'exercice physique

Une activité physique régulière est importante pour notre corps et notre esprit. Lorsque nous faisons du sport, les muscles sont sollicités, ce qui nous maintient en forme et nous rend plus fort·es. Mais cette activation musculaire a un autre effet : elle stimule la production d'hormones. La dopamine, notre motivateur, la sérotonine, notre hormone du bonheur, et les endorphines, qui sont à la fois un antidouleur et un régulateur de l'humeur, sont libérées en plus grande quantité pendant le sport.

Yoga.

3. Le calme émotionnel

Le stress, qu'il soit physique ou émotionnel, peut fortement influencer l'équilibre hormonal. Pour le bien de vos hormones, vous devriez donc toujours veiller à votre équilibre émotionnel. Quoi que ce soit qui vous aide à vous détendre - faites-en plus !

La méditation et, par exemple, le journaling (l'écriture de vos pensées) se sont avérés bénéfiques pour de nombreuses personnes. 

Un sommeil sain est d'ailleurs la base d'un bon équilibre au quotidien.

4. Attention aux médicaments chimiques et à la pilule contraceptive

Nous avons déjà évoqué les effets nocifs de certaines substances chimiques sur notre organisme. Se tenir à l'écart de tout est quasiment impossible. Voici donc un petit rappel : faites bien attention à ce que vous mettez dans votre corps et décidez en connaissance de cause !

En ce qui concerne la pilule contraceptive, on pense souvent qu'il n'existe pas d'alternatives appropriées. Mais il existe bien d'autres méthodes de contraception alternatives naturelles.

La pilule.

5. Compléments alimentaires naturels

Pour pouvoir assimiler certaines vitamines et substances nutritives, votre corps a besoin d'un apport suffisant de l'extérieur. Nous ne pouvons pas tout produire nous-mêmes et en cas de carence, même l'absorption par la nourriture seule ne peut pas toujours être garantie. Les compléments alimentaires naturels sont ici une très bonne méthode pour agir de manière ciblée contre une carence ou pour la prévenir. Nous recommandons l'Iode, les Vitamines D3 et K2, la Maca, le Gattilier et la Vitamine B Complexe.

KIT ÉQUILIBRE FÉMININ INNONATURE

Dans notre Kit Équilibre Féminin, vous trouverez des produits parfaitement adaptés les uns aux autres, qui vous accompagneront dans toutes les situations de votre vie. Les 8 produits qu'il contient fournissent à votre corps tous les nutriments dont votre métabolisme, votre système immunitaire et votre équilibre acido-basique ont besoin.

✔ Effet holistique sur : le système immunitaire, l'équilibre acido-basique, le métabolisme, la peau, les cheveux et les ongles ainsi que la protection cellulaire.  

✔ 100% végan et fabriqué en Allemagne.

✔ Haute biodisponibilité grâce à l'origine naturelle de tous les produits.   

✔ Idéal pour une prise quotidienne ou en cure.   

✔ Chaque produit d'InnoNature permet d'offrir un repas scolaire à des enfants en Afrique (Burundi). Vous trouverez plus d'informations sur ce projet dans notre article de blog "InnoNature aide".


Je vous souhaite de rencontrer de nombreuses victoires sur votre parcours et vous envoie mes salutations les plus chaleureuses, tout en espérant que vous vous portez bien. Julia

 

Julia de InnoNature.

Julia Lang
Conseillère en santé holistique® et fondatrice d'InnoNature.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

Retour au blog