👉 Guide des produits en ligne 💚
...
découvrez les produits qui vous conviennent le mieux !

Compléments alimentaires pendant la grossesse ? Ce dont vous avez vraiment besoin et ce à quoi vous devez faire attention

Une femme enceinte vêtue d'une robe d'été jaune tient son ventre.

On connaît la rengaine : les femmes enceintes mangent pour deux ! Mais est-ce vraiment vrai ? Et est-ce que les vitamines de grossesse existent vraiment ? Abordons le sujet des nutriments pendant la grossesse pour vite rétablir une vérité : ce n’est pas un sujet si compliqué. Dans cet article, vous découvrirez tout ce qui doit être pris en compte.


Contenu :


LES FEMMES ENCEINTES ONT BESOIN DE PLUS DE VITAMINES : VRAI OU FAUX ?

Soudain, tout se transforme : en raison des changements physiques, notamment au niveau hormonal, le corps d’une femme enceinte a beaucoup à faire et passe par des phases très différentes tout au long de la grossesse. Elles passent rarement inaperçu.


Différents compléments alimentaires sous forme de capsules sur un palmier


Les symptômes physiques typiques comme les nausées, les problèmes dermatologiques, les maux de dos, les jambes lourdes et la fatigue sont loin d’être les bienvenus et pourtant de nombreuses femmes enceintes en souffrent. Sans parler des challenges émotionnels et psychologiques auxquels les femmes sont soudainement confrontées. 

Julia tient son ventre de femme enceinte


« Je n’ai pas été épargnée non plus et j’ai lutté contre un épuisement extrême au cours du premier trimestre. Tous ces symptômes sont désagréables et détournent trop souvent l’attention du fait qu’ils ont une bonne raison d’être là. En effet, le corps ne fait pas que se tenir en vie ; il crée en plus une nouvelle vie. »

Julia Lang, Conseillère en santé holistique®

Il est clair que le corps a besoin d’un peu de soutien pour cette nouvelle tâche si unique. Vous pouvez le faire émotionnellement si vous vous lui tendez l’oreille. Donnez-vous le temps d’accepter tous les changements et accordez-vous du repos chaque fois que vous en avez besoin. Ce n’est pas rien ce que vous traversez en ce moment, cela peut même parfois être déroutant.  

 Sur le plan physique, votre alimentation tient le rôle principal. Elle doit être équilibrée et couvrir autant de nutriments nécessaires que possible. Parce que maintenant, non seulement vous devez prendre soin de votre propre organisme, mais vous créez aussi un environnement dans lequel un bébé peut grandir. Vous avez tous les deux besoin de beaucoup de substances vitales pour y arriver. Mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? Devez-vous changer votre alimentation et prendre beaucoup de suppléments ? Comme c’est souvent le cas dans la vie, il n’y a pas qu’une seule bonne réponse.

Fer d'InnoNature


Capsules de Fer naturelles 

✔ Effet holistique pour la réduction de la fatigue et le système immunitaire   

✔ Hautement biodisponible  

✔ 100 % naturel, végan et sans cruauté animale (certifié PETA)

VOIR LE PRODUIT

Contrairement aux idées reçues, les besoins en micronutriments, tels que les vitamines, et en macronutriments, tels que les lipides et les glucides, ne doublent pas. En ce qui concerne les vitamines et les minéraux, il y en a quelques-uns auxquels vous devriez porter une attention particulière pendant la grossesse et l’allaitement. Ceux-ci comprennent l’iode, l’acide folique, les oméga 3 et le fer, car certains aident le corps à la formation de tissus et sont également nécessaires au fœtus. Il y a souvent une carence avant la grossesse, ce qui bien sûr affute encore davantage le besoin. 

Même si le besoin peut fluctuer d’une femme à une autre et que chaque femme voudra décider par elle-même, il y a malgré tout des lignes directrices qui peuvent vous aider en tant que future maman. 

En résumé : l’hypothèse selon laquelle les femmes enceintes, les femmes qui allaitent et celles qui veulent devenir enceintes ont besoin de plus de substances vitales ici et là n’est pas entièrement fausse. Mais il est important de faire attention à trouver une source de haute qualité et de ne pas en faire trop. Une discussion détaillée et les examens de votre gynécologue aident à déterminer ce qui vous convient le mieux personnellement.


L’ALIMENTATION PENDANT LA GROSSESSE

Base de votre santé, l’alimentation joue naturellement aussi un rôle particulièrement important pendant la grossesse et l’allaitement. Commençons par la base : si vous avez une alimentation fondamentalement équilibrée, vous n’avez pas à changer tant que ça.


Une femme enceinte se tient le ventre en mangeant une salade


Pendant la grossesse, incorporez plus d’aliments des différents groupes dans votre vie quotidienne. Selon la DGE (la Société allemande pour la nutrition), cela signifie beaucoup de légumes, de fruits, de légumineuses et de produits à base de céréales complètes. Les aliments végétaux frais doivent figurer en haut de votre liste de course en ce moment, car ils présentent une densité nutritionnelle élevée et votre corps absorbe une multitude de substances vitales même en petites quantités. 

 En revanche, il faut freiner la consommation de nourriture animale et éviter au maximum les sucreries ainsi que les produits transformés industriellement. Ces derniers sont souvent pleins de sucre et de graisses saturées, ce qui peut avoir un impact négatif sur la santé de votre corps. 

 Il est donc important que vous vous assuriez d’absorber suffisamment de nutriments et que vous les obteniez de sources naturelles et biologiques


Une grossesse vegan est-elle saine ? 

 Vous vous nourrissez de manière vegan, mais des doutes à ce sujet surgissent pendant votre grossesse ? En général, les aliments végétaux sont la meilleure et sont la plus précieuse des sources de nutriments. Bien sûr, vous devez aussi et surtout pendant la grossesse et l’allaitement faire attention aux vitamines et minéraux que vous, en tant que vegan, ne pouvez pas absorber par la nourriture. On y retrouve la vitamine B12 et les oméga 3, ou leurs formes actives, DHA et EPA. Ils sont particulièrement importants, car ils sont principalement contenus dans les produits d’origine animale. En général, c’est une bonne idée de compléter votre alimentation avec des compléments naturels.. 


AVEC CES ALIMENTS, VOUS AUREZ UN APPORT SUFFISANT PENDANT LA GROSSESSE ET L’ALLAITEMENT

Le goût, les préférences, la tolérance, etc. déterminent généralement nos habitudes alimentaires. Ils peuvent changer pendant la grossesse. Mais certains aliments sont très pertinents, car ils contiennent beaucoup de nutriments précieux que votre corps peut utiliser durant cette période.


Un bol avec différents types de légumes


Liquides

Il est important de boire beaucoup d’eau et de boire des tisanes aux herbes et aux fruits. L’augmentation des besoins est liée à plusieurs facteurs. Le volume sanguin augmente pendant la grossesse, ce qui nécessite plus de fluides. De plus, la perte de liquide augmente elle aussi : vous transpirez donc un peu plus. D’ailleurs, la peau, les intestins et les muqueuses se réjouissent d’un verre d’eau supplémentaire pour une bonne digestion, de la bonne humeur et un éclat naturel.

Vitamine D3 d'InnoNature


Vitamine solaire D3 

 ✔ Effet holistique sur la division cellulaire, le système immunitaire, les muscles et les os   

✔ Haute biodisponibilité    

 ✔ 100 % naturel, végan et sans cruauté animale (certifié PETA)

VOIR LE PRODUIT


Légumes, fruits et légumineuses

Votre alimentation doit être composée en grande partie de légumes, de fruits et de légumineuses, surtout pendant la grossesse. On y trouve une densité nutritionnelle particulièrement élevée, dont vous avez désormais absolument besoin.

En ce qui concerne les légumineuses, cela dépend un peu de votre tolérance personnelle, si elles ne vous causent pas de problèmes, n’hésitez pas à en consommer. D’ailleurs, les légumineuses sont censées être plus digestes lorsqu’elles sont marinées. 

 Mais il n’y a en fait pas de véritables interdictions. Vous devez pourtant vous assurer, en particulier avec les légumes crus, qu’ils sont soigneusement lavés. Les résidus de pesticides et autres peuvent traverser la barrière placentaire et affecter l’organisme du bébé. Afin de vous protéger, vous et votre bébé, d’une éventuelle contamination par des germes, il est recommandé d’éviter les salades toutes faites, les fruits et légumes prédécoupés et les pousses qui ne sont pas cuites. Il est idéal de privilégier les aliments naturels et biologiques.


Brocoli sur une planche à découper en bois


Nos favoris en un coup d’œil :


  • Épinards  
  • Chou vert  
  • Brocolis  
  • Aubergines  
  • Petits pois  
  • Fenouil  
  • Blettes  
  • Carottes  
  • Betterave rouge  
  • Patate douce  
  • Abricots  
  • Pommes  
  • Mûres  
  • Noix, amandes


QU’EN EST-IL DES ENVIES ?

Comme vous le savez maintenant, il n’est pas nécessaire de le manger pour deux, mais qu’en est-il des envies et des désirs incontrôlables de quelque chose de très précis ? 

 Ce qui est souvent considéré comme une « réaction hormonale » typique des femmes enceintes peut avoir une signification plus profonde. Par exemple, le changement hormonal peut expliquer pourquoi vous ne pouvez soudainement plus sentir les choses que vous aimez réellement. 

 Notre organisme sait exactement ce dont il a besoin et nous envoie des signaux en conséquence. Les envies peuvent précisément être considérées comme un signal de ce type. Concrètement, cela peut se traduire par des envies de chocolat et de sucreries. En plus des hormones du bonheur que le chocolat peut produire, le sucre aide à augmenter le taux de sucre dans le sang. Il est souvent un peu plus faible pendant la grossesse et entraîne un besoin de regain d’énergie.


morceaux de chocolat empilés


Beaucoup connaissent aussi les envies de choses salées. Soit dit en passant, cela n’arrive pas seulement pendant la grossesse : vous connaissez peut-être ce phénomène survenant après une nuit un peu arrosée. Mon royaume pour une pizza ! L’organisme manque alors de minéraux (électrolytes), notamment de sodium, que l’on retrouve dans tous les aliments salés. 

 Une forte envie de fruits peut indiquer une carence en vitamines. Le besoin augmente un peu ici et là pendant la grossesse. Les fruits et légumes contiennent aussi naturellement de l’eau, c’est pourquoi cela peut simplement être un indice de soif.

Julia tient son ventre de femme enceinte


« Maintenant plus que jamais, écoutez votre corps. Si vous avez certaines envies, n’hésitez pas à les assouvir. Cependant, essayez d’éviter les aliments transformés. À la place, prenez des graisses saines à partir de noix, d’avocats ou d’huiles végétales. Les experts recommandent qu’au lieu de chercher constamment la barre de chocolat, il est préférable de manger plusieurs petits repas tout au long de la journée pour assurer un niveau d’insuline constant. »

Julia Lang, Conseillère en santé holistique®

ACIDE FOLIQUE, IODE OU VITAMINE D : VOUS AVEZ BESOIN DE CES VITAMINES PENDANT LA GROSSESSE

La nutrition est donc décisive, et bien sûr surtout pendant la grossesse et l’allaitement. Mais que se passe-t-il si l’on ne peut répondre au besoin par l’alimentation ? Dans la plupart des cas, les besoins ne doublent pas immédiatement, mais vous devez porter une attention particulière à certains nutriments. Nous vous les avons listés ici :


Iode et Acide folique 

Ces deux sont même souvent recommandés par mesure de précaution à partir du moment où l’on envisage d’avoir des enfants. En effet, ils jouent un rôle préparatoire important dans le développement physique de la mère et de l’enfant. Par exemple, ils contribuent déjà à la croissance des tissus maternels et peuvent aider à réduire la fatigue. De plus, une fonction thyroïdienne en pleine forme nécessite impérativement une quantité suffisante d’iode. La formation du sang, la division cellulaire et le système immunitaire dans son ensemble ne dépendent pas seulement de l’iode et de l’acide folique pendant la grossesse. Ensemble ils contribuent également à la croissance normale des enfants. 

 Au passage, les besoins ici augmentent le plus pendant la grossesse et l’allaitement.



Oméga 3(DHA)

Nous avons généralement besoin d’acides gras essentiels pour tous les processus de notre corps. Comme nous ne pouvons pas les produire nous-mêmes, il faut faire appel à un apport externe suffisant. On n’en trouve pratiquement que dans les poissons. Nous avons résumé pour vous les problèmes qui peuvent survenir dans notre article de blog sur les oméga 3. En ce qui concerne l’apport pendant la grossesse et l’allaitement, la forme active DHA joue un rôle important. Avec l’autre forme active EPA, ils peuvent travailler dans les domaines suivants :


  • Développement de la vue chez les jeunes enfants  
  • Développement normal des yeux du fœtus et de l’enfant allaité 
  • Développement normal du cerveau chez le fœtus et l’enfant allaité
Oméga 3 d'InnoNature


Gélules Oméga 3 veganes

 ✔ Effet holistique pour le développement du fœtus  

 ✔ Haute biodisponibilité  

 ✔ 100 % végane et sans cruauté animale (certifié PETA)

Read More

Fer

Cet oligo-élément essentiel se trouve dans presque toutes les cellules du corps et joue ainsi un rôle central dans votre bilan énergétique global. Il est donc clair que votre corps ne doit pas être confronté à une carence en fer pendant les périodes particulièrement difficiles. Le fer peut avoir un effet normal sur le système immunitaire, la division cellulaire, la formation du sang et le métabolisme énergétique en particulier. Il aide également à réduire la fatigue. 

 En général, de nombreuses femmes souffrent d’une carence en fer, et pas seulement pendant la grossesse. Votre gynécologue peut déterminer l’ampleur de cette carence et, en conséquence, faire une recommandation de dosage exacte pour votre grossesse. 

 Selon la DGE, 15 mg par jour sont généralement recommandés pour les femmes. Cependant, cela diffère grandement pendant la grossesse et l’allaitement : 

 Durant la grossesse : 30 mg/jour 

 Pendant l’allaitement : 20 mg/jour  

Cliquez ici pour en savoir plus sur nos capsules de fer naturel. 

Vitamine B Complexe d'InnoNature


Complexe de vitamine B 

 ✔ Effet holistique pour une fonction mentale normale (thiamine)  

 ✔ Haute biodisponibilité  

 ✔ 100% végétalien et sans cruauté (certifié PETA)

VOIR LE PRODUIT

Zinc

Bien que le zinc soit présent dans de nombreux aliments, une carence en zinc n’est pas rare. Nous avons besoin de cet oligo-élément essentiel au quotidien, car il joue un rôle crucial dans le métabolisme. Nous ne pouvons ni produire nous-mêmes du zinc ni le stocker en grande quantité. Pendant la grossesse, le zinc est particulièrement important pour la croissance cellulaire. De cette façon, il soutient activement le corps en permettant à une nouvelle vie de se développer. Le zinc joue également un rôle important dans le système immunitaire et contribue à une fertilité et à une capacité de reproduction normales, ce qui en fait une bonne idée de le prendre même si vous envisagez d’avoir des enfants. Cliquez ici pour découvrir nos capsules de zinc naturel


Corail Sango

S’il y a un manque de certains minéraux ou électrolytes, notre corps peut réagir avec des envies. Le calcium et le magnésium sont des éléments particulièrement importants, dont nous devrions généralement consommer beaucoup. Cela n’est pas toujours garanti, ce qui peut être lié à des habitudes alimentaires, à des aliments pauvres en nutriments, mais aussi à un besoin accru, qui résulte par exemple d’une grossesse. Le calcium et le magnésium jouent un rôle important dans un certain nombre de processus métaboliques. Que ce soit pour les os et les dents, pour la coagulation sanguine, le système nerveux ou encore pour réduire la fatigue : c’est une équipe qui gagne. Cliquez ici pour nos capsules vegan de corail Sango. 


Vitamine D3 + K2

Ces deux-là sont particulièrement importants par rapport au système immunitaire. La vitamine D3 joue aussi un rôle dans la division cellulaire, ce qui est également important pendant la grossesse. Ensemble, les vitamines D3 et K2 contribuent à des os solides et à une utilisation optimale du calcium. Il y a souvent une carence des deux, car son apport par l’alimentation n’est pas si facile. Nous formons nous-mêmes de la vitamine D3 en nous exposant au soleil, mais cela pose problème s’il y a peu de soleil et beaucoup de crème solaire. La vitamine K2 se trouve principalement dans les aliments fermentés, que nous ne mangeons qu’exceptionnellement. Si vous êtes enceinte en souffrant d’une carence, il est fort probable que l’enfant en souffre également. Cliquez ici pour découvrir notre vitamine D3


Graphique "Suppléments nutritionnels pendant la grossesse et l'allaitement"


Macronutriments

Les macronutriments comprennent les glucides, les lipides et les protéines, à partir desquels le corps tire son énergie. Pendant la grossesse, ces nutriments ne doivent pas être pris sans discernement, car en fait le besoin n’augmente pas autant que beaucoup le croient. 

 Pour les femmes enceintes, cela signifie concrètement : 

 2e trimestre : 250 kcal de plus par jour 

 3e trimestre : 500 kcal de plus par jour 

 Et selon la DGE, uniquement avec un poids normal et une activité physique non diminuée

L'allaitement augmente les besoins d'environ 500 kcal par jour pendant les 4 à 6 premiers mois.

Julia tient son ventre de femme enceinte


« Les besoins en vitamines et en minéraux peuvent être très différents. Cela dépend également des circonstances personnelles telles que le stress, la santé ou les influences environnementales. S’il y a une carence avant la grossesse, elle peut devenir encore plus importante et doit être traitée avec des dosages précis. »

Julia Lang, Conseillère en santé holistique®

KIT FERTILITÉ-GROSSESSE-ALLAITEMENT

Le corps d’une femme change pendant la grossesse : on lui demande alors beaucoup de choses, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il y a certains nutriments dont il faut tenir compte pendant cette période particulière. En plus d’une alimentation saine et équilibrée, vous pouvez assurer des soins optimaux et holistiques grâce à la combinaison très efficace de notre kit. Ce produit est 100 % naturel et ne contient aucun additif artificiel ou chimique. 


Kit Fertilité-Grossesse-Allaitement d'InnoNature


✔ Effet holistique, surtout pendant la grossesse et l’allaitement, entre autres pour : fonction cérébrale, vision, fonction cardiaque, système immunitaire, croissance (chez les enfants), fertilité, formation du sang, fonction thyroïdienne  

✔ Composé à 100 % d'ingrédients d'origine naturelle, végane et sans cruauté animale 

✔ Biodisponibilité élevée en raison de son origine naturelle  

 ✔ Idéal pour la consommation quotidienne ou en cure  

 ✔ Pour chaque produit InnoNature acheté, un repas scolaire sera offert à un enfant en Afrique (Burundi).



Je vous souhaite de rencontrer de nombreuses victoires sur votre parcours et vous envoie mes salutations les plus chaleureuses, tout en espérant que vous vous portez bien. 

 Julia

Julia Lang   

Conseillère en santé holistique® et fondatrice d'InnoNature

CES POSTES DE BLOG POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés